Page d'accueil > Qui sommes-nous? > Historique

Historique

Au milieu des années 80, la Corne de l'Afrique était touchée par une famine sans précédent. Dans le vaste élan de solidarité avec les populations souffrant de la faim qui en a résulté, le recteur de la Faculté d'Agronomie de Gembloux, Albert Ledent, a initié la création d’une organisation pour témoigner de l’importance accordée par les agronomes de Gembloux au développement des pays du Sud.

C'est ainsi qu'est née la Communauté Agronomique Gembloutoise au Service du Tiers-Monde, qui allait devenir quelques années plus tard l’asbl Aide au Développement Gembloux.

Trois objectifs essentiels se sont imposés naturellement aux fondateurs d’ADG :

  • améliorer les conditions de vie des populations défavorisées des pays du Sud en mobilisant les compétences existant au niveau de Gembloux,
  • permettre aux jeunes souhaitant travailler outre-mer d’y acquérir une première expérience professionnelle et
  • sensibiliser les populations du Nord et principalement les jeunes à la problématique du développement des pays du Sud.

Constituée au départ d'une équipe d'une dizaine de bénévoles, ADG s'est professionnalisée progressivement et emploie aujourd'hui plus de 50 personnes dans les pays d'intervention et neuf personnes au siège.

Quelques événements clés
de l’évolution d'ADG:

  • 1987 : ADG est agréée comme ONG de développement par la coopération belge. Cela permet de lancer un premier projet au Rwanda en 1988 ainsi que quelques actions ponctuelles dans l'urgence humanitaire.
  • 1994 : ADG obtient un premier financement de l’Union Européenne pour un projet au Rwanda dans la cadre de sa stratégie de diversification de ses bailleurs de fonds qui s’est concrétisée par la suite par l’accès à de nouveaux financements belges et internationaux.
  • 1997 : les activités d'ADG se développent fortement grâce à l’engagement d’un coordinateur. Cela a permis à ADG de proposer un premier programme quinquennal d'actions à la coopération belge en consortium avec 3 ONG. Cela débouche sur la réalisation d’un projet de développement au Pérou et l'organisation de conférences sur la problématique du développement des pays du Sud dans les écoles secondaires de la communauté française.
  • 2002 : ADG coordonne un nouveau consortium avec 2 ONG pour mettre en œuvre le programme quinquennal 2003-2007 financé par la coopération belge. Cela permet le lancement de cinq projets en RDC, au Guatemala, au Cambodge, au Venezuela, au Pérou et au Sénégal.
  • 2005 : ADG est agréée comme partenaire du Fonds Belge de Survie (FBS) et démarre ainsi un programme de 10 ans au Sénégal.
  • 2008 : de nouveaux projets sont réalisés au sein du consortium au Pérou, en Bolivie, au Sénégal et au Cambodge, dans le cadre d'un nouveau programme triennal financé par la coopération belge.
  • 2009 : la reconnaissance d'ADG comme « ONG programme » par la Coopération belge et le soutien des autres bailleurs de fonds permettent la poursuite des programmes d'ADG.