Page d'accueil > Qui sommes-nous? > 

Publications

Cette page présente les publications les plus récentes. Vous pouvez les retrouver ainsi que les publications plus anciennes dans notre bibliothèque virtuelle en cliquant sur le lien à droite de l’écran.

Cultivons le futur! n°42 - Agir pour la souveraineté alimentaire, c'est bien leur GENRE !

[08-09-2017]

Edito par Anne Totté 
Membre du Conseil d’Administration d’ADG

Chères lectrices, chers lecteurs,
En juin 2017, la Coopération belge au Développement remettait l’accent sur l’importance de l’approche genre, à l’occasion de la « deuxième Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit».

Si ADG n’intervient pas en zone de conflits, sa mission étant orientée dans le secteur agricole, elle inclut depuis plusieurs années la problématique « genre » dans tous les projets qu’elle entreprend. C’est-à-dire que l’on examine de manière comparative la situation des femmes et des hommes concerné-e-s, on identifie les éventuelles inégalités entre les sexes, et on cherche à les réduire ou à les éliminer. Notre ONG répond ainsi à 2 des 4 domaines d’action fixés par la Coopération belge : l’éducation des filles et la formation des femmes ; et l’autonomisation économique des femmes. Prendre en compte la place de la femme (et des jeunes) avec l’appui de nos partenaires permet de contribuer à l’édification d’un avenir de paix et de sécurité, avec un impact également sur les phénomènes de migrations.

Garantes des pratiques sociales, les femmes sont aussi chef d’exploitation quand le mari part chercher du travail. Certaines sont gardiennes des anciennes semences (celles commercialisées restant souvent propriété des hommes) et jouent donc un rôle dans la biodiversité. Sans oublier leur apport en termes de sécurité alimentaire et de qualité nutritionnelle.
L’importance de prendre en compte les droits des femmes nous concerne tous et toutes également au Nord, où les crises économiques récentes montrent combien les acquis engrangés restent fragiles !
Alors ensemble, restons vigilant-e-s et persévérant-e-s…

POURQUOI ADG ACCORDE-T-ELLE UNE PLACE PARTICULIÈRE AU GENRE ? 

Des inégalités sont encore observées dans l’accès aux ressources et aux bénéfices qui en découlent. ADG veut soutenir l’agriculture familiale au-delà de l’unité familiale paysanne et veille, dans ses projets, à ne pas engendrer d’effet négatif sur l’égalité femmes – hommes et à contribuer à un peu plus d’équité sociale.

Ce Cultivons le futur ! fait état de l’importance de considérer les femmes comme moteur incontournable de la société et du développement. Le dossier de ce numéro présente différentes clés pour comprendre les relations entre genre et malnutrition.
Vous découvrirez également comment ADG s’implique dans l’importance de privilégier une équité de genre, au travers de son engagement quotidien, mais aussi au travers du lancement du projet « Femmes, Sols et Energie» au Bénin. Plus proche de chez nous, l’Union des Agricultrices Wallonnes nous présentera la situation actuelle des agricultrices wallonnes. Découvrez également le témoignage d’une bénévole sur son implication en tant que femme et son observation des relations femmes-hommes au Cambodge.

En vous souhaitant une belle immersion dans une partie du quotidien de nos équipes et des partenaires d’ADG … !