Page d'accueil > Nos actions > Plaidoyer

Plaidoyer

Pour mener son action en faveur de la souveraineté alimentaire et des agricultures familiales dans les pays du Sud où elle intervient, ADG s’appuie sur des axes de travail qui constituent son métier historique : renforcement des capacités des gens et des organisations, développement de services divers, investissements en matériel et en infrastructures, autres appuis financiers à la production agricole, à sa valorisation et à la commercialisation des excédents, actions d’aménagement du territoire…

Toutefois, depuis plusieurs années, l’expérience nous a démontré que ces actions concrètes et pratiques gagnaient fortement à être renforcées par des activités destinées à faire évoluer favorablement les attitudes, les pratiques et les politiques publiques ayant un impact sur les personnes, les institutions et les valeurs que nous soutenons.

Ces activités plus politiques prennent deux formes complémentaires et partiellement imbriquées : l’éducation citoyenne, menée uniquement en Belgique, et le plaidoyer, intégré de manière transversale dans notre action, avec des spécificités liées à la nature très diverse des contextes dans lesquels nous agissons.

Concrètement, le plaidoyer que nous menons prend essentiellement les formes suivantes :

  • La sensibilisation aux valeurs et aux priorités que nous défendons, avec nos partenaires ; elle touche tous nos publics cible, au Nord comme au Sud;
  • L’appui à la création, la participation et/ou l’animation de réseaux géographiques (cadres de concertation locaux ou régionaux au Sud, plateforme Amérique latine en Belgique…), thématiques (agroécologie, souveraineté alimentaire, justice climatique, genre et nutrition, gestion des ressources naturelles et développement économique et social…) ou sectoriels (collectifs d’ONG de développement au Sud, forums nationaux d’acteurs de la coopération belge);
  • La participation, avec d’autres partenaires, à des activités visant à influencer les décideurs (hommes politiques, gouvernements, parlementaires…) et d’autres acteurs clé belges et européens;
  • L’appui aux partenaires du Sud dans leurs actions de plaidoyer auprès des décideurs et d’autres acteurs clé de ces pays, en coordination avec les collectifs d’ONG internationales;
  • La formulation de messages, d’argumentaires et de textes de référence pour alimenter ces différents canaux de plaidoyer.

L’objectif poursuivi est l’obtention de changements du niveau local au niveau international en faveur des valeurs que nous défendons et de créer un effet multiplicateur sur l’efficacité du travail que nous menons directement sur le terrain.

Ces actions se traduisent par divers avancées, comme l’allocation de ressources communales aux activités paysannes, la modification de textes légaux, l’adoption de normes favorables à l’agriculture paysanne ou biologique, une meilleure coordination entre acteurs locaux, des plans d’aménagement du territoire négociés avec les communautés locales…